Agiot :travaux au groupe scolaire de l’Agiot.

Un comité technique a été créé. Mais l’information aux élus est à nouveau occultée.

C’est ce que nous découvrons jour après jour au travers d’indiscrétions et d’inquiétudes de parents, d’habitants, d’enseignants, de personnels de la mairie  sur l’avenir du quartier.

Pour des raisons mal connues, M. Garestier envisage maintenant de supprimer l’école maternelle, de l’insérer dans un bâtiment commun avec l’école élémentaire.

Pendant les travaux, le centre de loisirs Dolto serait fermé, les enfants répartis ailleurs..

M. Garestier en profite pour modifier le périmètre scolaire, ce qui fait courir le risque de fermetures de classes à venir.

Aucune commission municipale n’a été saisie de ces réflexions.

Le coût de l’opération est faramineux : aujourd’hui plus de 4 millions d’euros.

Quand on sait comment M. Garestier tient ses budgets, on peut s’attendre à un doublement de la facture soit 8 millions d’euros.

Alors, il envisage de vendre le terrain de l’école pour construire des logements (lesquels ? )..

De la pure improvisation comme toujours.

Aucune réflexion n’a été réellement engagée pour une réhabilitation lourde.

A quand la même mésaventure pour les autres écoles ?…

Nous comprenons la colère et les inquiétudes des parents d'élèves !

Par contre Garestier promet une ouverture pour la rentrée 2019, quelques mois avant l'élection municipale, étonnant non ?

Capture111