LA SAGA PISCINE ou Maurepas la patauge : Que d’erreurs ! !

Fermée abusivement en 2015 avec son lot de chômeurs, sous de faux prétextes de sécurité (en fait pour financer de nouveaux effectifs de la police municipale), elle devait s’écrouler : aujourd’hui, elle est bien debout mais vide et sans entretien.

Mensonge sur mensonge, faute sur faute !

M. Garestier a fait croire que SQY paierait une nouvelle piscine moderne et imposante : mensonge !

À aucun moment SQY n’a été d’accord pour cela.

Au contraire, il était prévu que, si SQY prenait en charge le projet, le prix serait répercuté à Maurepas soit 1,5 million d’euros par an minimum.

Impossible pour notre budget déjà grevé par des frais de sécurité et de propagande prohibitifs.

Nous nous sommes opposés à cette politique de gribouille !

NOUS AVONS FAIT DES PROPOSITIONS : 500.000 € de travaux d’urgence pour permettre sa réouverture: refus de M. Garestier. 3.000.000 € de travaux de réfection : refus de M. Garestier. Une commission pour l’avenir : refus de M. Garestier.

Par son entêtement et ses erreurs, M. Garestier prive aujourd’hui Maurepas – familles et enfants - de cette piscine.

Il consulte en secret pour évaluer la prise en charge par le privé comme si cela réglait le problème de budget !

De nouveaux mensonges en perspective !

Avec nous, Maurepas aurait une piscine toujours ouverte et aux normes, au grand bénéfice de toute la population, avec un programme de réhabilitation sérieux et dans la durée.

Avec la municipalité actuelle, c’est gaspillage d’un côté (des smartphones à 1.200 € pièce pour ces messieurs-dames) mais restrictions et privations pour vous.

piscine