" Monsieur le Maire

 

Vous avez sans doute remarqué que depuis votre élection je m’étais abstenu de tout propos désobligeant à votre égard.

Ainsi ai je feint d’ignorer vos propos déplacés sur la gestion de vos prédécesseurs,vos allégations sur la piscine,comme sur le Mulot,comme sur les offices municipaux ou vos prétendues nouvelles actions en terme d’animation de la ville(cross,foire, );je n’ai pas plus participé au décompte des Iphone que vous auriez acheté à vos colistiers ni aux frais de bouche de votre équipe afin de ne pas me mettre au niveau des critiques de caniveau qui vous permettent d’échanger avec vos adversaires politiques.

Cependant dans la dernière expression de décembre du groupe de votre majorité dans le bulletin municipal de décembre vous avez cru bon de cosigner une observation concernant un certain Imac de la mairie.

Cet Imac était effectivement dans mon bureau et vous a été remis lors de la passation des pouvoirs,vous avez alors manifesté le désir d’utiliser unPC plus familier pour vous et cet Imac a alors été remis au service informatique de la commune et affecté plus tard à un certain Mr Madelon qui était directeur de la communication.

Ce dernier vous a quitté,l’Imac a disparu et plainte aurait du être déposée par les services au commissariat sauf complicité de votre part.

Vous connaissez donc parfaitement le parcours de cet Imac après mon départ de la mairie,ceci écrit pour rafraichir votre mémoire défaillante mais non dénuée d’insinuation malveillante.

Cela dit je considère l’incident comme clos et sachez que je ne participerez pas aux querelles de caniveau que vous sembler affectionner,par contre je serai particuliérement vigilant quant à la révision du PLU et des bénéfices familiaux qu’elles pourrait induire comme d’éventuelles libéralités de votre part concernant certaines dettes de vos colistiers vis à xis de la Semau......Monsieur le Procureur de la République serait éventuellement saisi et vous vous expliquerai alors avec la justice de notre pays.

Je tenais à vous faire part de cela ainsi qu’aux cosignataires de la dite tribune en l’accompagnant de mon plus profond mépris.

 

G Mougeot

Ancien Maire de Maurepas "

 

11060943_10207516599179366_7698044626971950684_o